27 sept. 2017

Amour de voyage en décalage!

Parce que c'est souvent la question qui revient lorsqu'on prend de mes nouvelles, "Alors les amours, tu t'es trouvé un beau surfeur?" comme si c'était plus important que toutes les aventures extraordinaires qui me sont arrivées à l'autre bout du monde!


Bon ok pour dire vrai je trouve aussi qu'il s'agit d'un sujet palpitant... L'amour en voyage fait partie du package et donne à vivre des expériences plutôt intenses et parfois étonnantes. Même si ce n'est pas toujours simple, ce contexte particulier offre une nouvelle vision du couple. Allez, je vous livre un peu de mon journal intime, suivez-moi!

Après 3 ans de vagabondage à l'approche des 32 ans un bilan amoureux s'impose, vous ne croyez pas? En effet ça faisait un moment que je voulais aborder la question de l'amour en voyage, mais quel vaste sujet!
Mon aventure à l'étranger fut ponctuée d'aventures qui m'ont laissé des souvenirs doux ou parfois plus amers mais incontestablement inoubliables! Quelques rencontres ont même changé le cours de mon périple, mais alors en quoi ces relations sont elles en total décalage?



L'insouciance retrouvée


Le voyage c'est la jeunesse! J'ai clairement rajeuni de presque 10 ans en voyageant. Pour cause, on se retrouve tout à coup sans contraintes et responsabilités ennuyeuses. On peut vivre au jour le jour sans trop s'inquiéter. On peut changer ses plans à la dernière minute, prendre des décisions folles en un claquement de doigt ou envoyer tout balader lorsque ça ne nous convient pas... Bref on retrouve une insouciance libératrice qui nous ouvre les portes de possibilités infinies! (plutôt excitant non?)

Loin de tout ce qu'on a toujours connu, loin de notre pays et de ses jugements, on peut tout à coup se révéler et vivre sans censures. On se libère alors des chaînes castratrices du "qu'en-dira-t-on" et on fait ce que l'on veut sans se torturer l'esprit!

On part pour apprendre à se connaître, s'amuser, découvrir de nouvelles choses. Le voyage nous offre sur un plateau d'or de quoi croquer la vie à pleines dents, sans craindre de conséquences moralisatrices.


On redevient un enfant émerveillé. On découvre alors un nouveau monde avec des yeux pleins de curiosité et tous nos chakras ouverts. On a soif d'expérimenter et on est attiré par la nouveauté. On ne se laisse pas distraire par la honte, la gêne ou quoi que ce soit, car on sait qu'on repartira et que personne ne nous connaît ou nous reverra!
On fait disparaître tout un tas de barrières qui dans nos vies rangées nous confinent. En voyage, on élargit les cercles, on s'ouvre aux autres sans a priori, sans notion d'âge, de clan sociale, d'origine ou de genre! On découvre des facettes troublantes des gens et de nous-mêmes qu'on laisse s'exprimer librement (et ça ce n'est que le début!).



 

 

Coups de foudre et coups de blues



Bercées par cette nouvelle insouciance, les relations de voyage sont souvent sans lendemain, eh oui... on a tendance à vivre l'instant présent à fond sans penser au futur et aux répercussions. Tout semble simple et sans prise de tête, enfin si on est prêt à accepter cette nouvelle légèreté!

Alors on se sent libre et on vit pour soi plus que jamais, sans attache et sans pression sociale. On fuit l'engagement dans tous les domaines, que ce soit le travail, le logement ou les rencontres.
On développe son indépendance et on l'entretient par addiction à cette liberté retrouvée; mais également pour se protéger et continuer d'avancer!

Sur les routes on rencontre beaucoup d'indépendants endurcis. On se croise alors, on s'en va, on revient ou, on se dit adieu à jamais. C'est le jeu et on le sait! On partage alors des moments très intenses, en pleine conscience sans s'engager mais sans en perdre une miette!

En continuel mouvement, il est difficile de rencontrer quelqu'un de stable. Chacun a ses plans et n'est pas vraiment prêt de les changer pour quelqu'un qu'il vient de rencontrer.


Et si l'on rencontre un expatrié ou un local qui a une vie rangée, il est également difficile de se projeter. Autant pour lui, qui sait que l'on risque de repartir à tout instant, que pour nous qui ne savons pas de quoi demain sera fait...

On se surprend parfois à être attiré par des personnes qui ne nous auraient jamais interpelé avant. Soudé par un contexte qui nous fait partager des moments incroyablement stimulants et uniques en se laisse envouter! On se rapproche des gens que l'on rencontre assez facilement car malgré que l'on ne soit jamais solitaire, on se sent souvent seul. Chaque voyageur ressent à un moment, le manque d'affection et de tendresse. Sans que cela n'engage en rien, il trouve alors de l’attention dans les bras d'un autre vagabond esseulé.

On suit alors ses instincts, on fond pour quelqu'un tout en sachant qu'on ne le reverra peut-être jamais. C'est amusant au début mais à la longue cela forge des cœurs de pierre. En effet, on se fatigue de laisser partir les gens et de devoir dire au revoir l’âme en peine. Lassé de passer à l'aventure suivante comme si rien n'avait eu vraiment lieu, on s’investit alors de moins en moins...



 

Dans une bulle



Lorsque malgré tout on laisse la chance à une relation de passer les premiers jours celle-ci prend alors des allures irréalistes et magiques, on vit un rêve à deux! 
Une rencontre qui débute à l'autre bout du monde ne peut pas être banale, elle bénéficie dès les premiers instants d'une force différente.

On partage des moments incroyables, on fait l'amour dans des lieux paradisiaques... 

C'est romantique, simple et passionnel car on ne se projette pas et on vit "l'ici et maintenant!"

 

La relation est d'autant plus excitante que l'on doit s'adapter à des difficultés pratiques. On est logé parfois de manière assez précaire, en colocations, en auberges de jeunesse dans des dortoirs, en van ou encore en tente ou chez l'habitant...
Cela demande alors de l'inventivité dans les relations surtout dans l'intimité, je vous laisse imaginer par vous-même ;-). En attendant, cela pimente les flirts et laisse des souvenirs plutôt fun et quelque peu originaux. 

Si on a la chance de voyager avec cette personne, on partage très vite des choses invraisemblables. En effet, quel couple qui se rencontre dans la routine de sa vie peut se vanter dès les premières semaines de sa relation d'avoir, sauter en parachute à deux, de s'être baigné dans des eaux paradisiaques, d'avoir fait de la plonger, d'avoir vécu un road trip, d'être monté en haut des plus hauts sommets d'un pays inconnu, d'avoir dormi à la belle étoile, ou encore d'avoir passé plusieurs jours dans un temple bouddhiste à apprendre la méditation?
Peu en effet. Il est pourtant reconnu que de partager des activités uniques et à sensations, crée de l'attraction et amplifie les émotions à tous les niveaux; c'est ce qui rend ces histoires particulières et si exceptionnelles je présume!



 

Nature peinture


En voyage, il faut l'avouer on n'est pas toujours au top de la glamour-attitude! Et oui je casse le cliché des photos Instagram de filles et mecs parfaits, le corps lisse et huilé sur des plages paradisiaques un cocktail à la main qui se vantent de parcourir le monde en première classe...
Non, pour être honnête en mode routard c'est plutôt: cheveux secs, barbes de plusieurs semaines, épilation bâclée, maquillage inexistant, fringues trouées et défraichies, une bière à la main parcourant le monde en autostop...
(Et je n'ai pas parlé des douches qui parfois en road trip s'espacent de plusieurs jours, non je ne vous dirai pas mon record...) Bref on est comme on est au naturel, tout bronzé, les pieds sales et le sourire aux lèvres!

C'est aussi ça qui est beau! On s'attire sans artifices, sans mensonges, on n'est pas dans le paraître mais dans le ressenti! Loin des critères artificiels, on se sent connecté par des choses plus simples et plus profondes. 

 

On peut alors être soi à 100% et prendre conscience de ses charmes naturels. On entame ces relations de la manière la plus sincère qu'il soit et c'est libérateur! C'est agréable de réaliser que même dès le réveil, les cheveux en vrac et les yeux globuleux, on plaît non pour l'image que l'on renvoie, mais vraiment pour ce que l'on est ;-)




Échange culturel


En voyage on est emmené à rencontrer des gens de tous horizons et d'origines différentes. Ces relations en sont d'autant plus enrichissantes qu'elles nous permettent de nous ouvrir encore plus au monde, d'apprendre et de grandir les yeux, l'esprit et le cœur ouvert! 

En plus d'enrichir notre apprentissage d'une langue étrangère, on apprend également de nouvelles cultures. En soif de découvertes ont à beaucoup à s'apporter mutuellement! En échange d'une initiation au surf on prend plaisir à faire découvrir la gastronomie française par exemple :-) (c'est tout bénef en fait...).
On se confronte également à d'autres façons de vivre, d’appréhender les choses, de penser, de se comporter... Cela peut être parfois assez troublant, notamment lorsqu'on réalise que suivant les pays la perception du couple et les façons de flirter sont totalement différentes!

Par exemple en Australie ou aux États-Unis, on teste ouvertement avant de choisir l'élue, c'est-à-dire qu'on est libre de multiplier les aventures et les rendez-vous sans jugement aucuns. 
Et, lorsque l'on se sent bien avec quelqu'un au bout de plusieurs mois déjà, on se doit d'officialiser la relation pour la rendre exclusive. Cela passe par une discussion souvent provoquée par la femme que l'on appelle "the chat"(LA discussion).

J'ai souvent entendu lors de mes soirées filles avec mes colocs australiennes ce genre de phrase: "Alors, as tu eu LA discussion?" "ça y est on a eu LA discussion, on est ensemble!!!" ou après 5 mois de relation "Non on n'est pas vraiment ensemble, on n'a pas eu LA discussion"...

 

De mon coté avec mes yeux ébahis j'ai alors compris à quel point on pouvait nous, en tant que français se trouver déstabiliser face à des comportements relationnels qui nous étaient peu familiers. 


En effet en France sauf exception (je veux dire pas bourré en sortant de soirée), en règle générale lorsqu'on débute une histoire avec quelqu'un, on n'a pas vraiment besoin de conversation pour dire qu'on est ensemble, ça va de soi! On essaye et au bout de quelques semaines/mois, si ça ne fonctionne pas on se sépare et on va voir ailleurs... Bref cette petite anecdote sociologique pour expliquer à quel point les divergences culturelles peuvent influencer une relation à l'étranger!
Alors non les Australiens ne sont pas tous des salauds (comme j'ai souvent pu l'entendre) ils ont juste une autre culture.

Une fois passées outre ces différences, certaines relations entre étrangers fonctionnent, et elles sont souvent très enrichissantes, mais comportent leur lot de difficultés propres! On sait d'avance dès que l'on commence à s'attacher à la personne que l'avenir peut être compliqué, histoire de culture mais surtout de distance, de visa, de projets et de sacrifices en tous genres!

Dans le futur ces relations exotiques ont de quoi faire rêver, ouverture culturelle, possibilité d'obtenir deux passeports de vivre entre deux pays, de devenir complètement bilingue et de communiquer en plusieurs langues à la maison. En prime si un jour on a des enfants, on leur offre une ouverture énorme dès leur naissance (excusez-moi j'ai bientôt 32 ans oui j'y pense parfois, enfin pas vraiment, on en reparlera). Bref poursuivre une relation avec un étranger c'est un peu continuer de voyager toute sa vie ;-)

En voyage on peut également rencontrer un de nos compatriotes. Hors contexte, lié par notre passion du voyage il se peut que cette personne soit complètement différente des gens que l'on a l'habitude de rencontrer dans nos cercles et réseaux en France. Cela peut d'une autre façon qu'avec un étranger être tout aussi enrichissant, et nous ouvrir de nouvelles portes. L'avantage c'est que niveau logistique et culture, tout semble plus simple (enfin pour peu que ce ne soit pas un coup de foudre entre un Chti et une Marseillaise de souche...lol).


 

 

Loin des yeux loin du cœur



Eh oui car toute relation de voyage en passe par là, à un moment on est emmené à se séparer pour mieux se retrouver, ou pour se détacher... Car oui les relations à distances ce n'est pas facile!

Sans parler de mener une relation à distance, il y a premièrement une transition à traverser, celle du retour à la réalité, il s'agit en effet de la première épreuve du retour de voyage.
De nouveau dans notre pays, notre confort de vie, dans notre propre réalité, la relation perd tout à coup toute sa féérie. C'est comme sortir d'une bulle protectrice, le cocon magique qui nous protégeait jusqu'ici n'existe plus et met notre relation à dure épreuve.

On remarque que des nouveaux critères entrent en jeu et déforment notre vision idéalisée de la relation ou la personne que l'on a en face de nous. On subit la pression sociale à nouveau et le jugement des autres et de nos proches. Il faut surmonter tout cela et s'épauler mutuellement.

Si l'amour est assez fort la relation peut perdurer. 


L'amour permet aux couples de trouver des solutions, de mettre en place des projets communs qui les unis sur la même embarcation malgré les différences, les difficultés et la distance!

Et si cela ne fonctionne pas (je parle en connaissance de cause), il faut accepter que tout soit éphémère, que la vie est souvent une question de contexte. Simplement admettre avec beaucoup de bienveillance que le voyage amoureux que l'on a partagé fut beau! Celui-ci nous a appris énormément, nous a permis de nous sentir épanouie à un moment donné et que les choses ont tout simplement changé. Il faut savoir remercier le destin de nous avoir permis de vivre ce moment magique, et continuer d'avancer jusqu'au prochain! Cela ne sert à rien de forcer les choses, ou de s'accrocher à des souvenirs remplis de nostalgie, car un moment passé reste un moment passé! Il faut parfois laisser partir avec le sourire pour mieux réinventer une nouvelle vie dans un nouvel espace de création, sur une nouvelle page vierge (quel poète, l'amour m'inspire).




 

Qui se ressemble, s'assemble



"il n'y a pas de hasard il y a que des rendez-vous" Paul Eluard 

J'aime beaucoup cette phrase car je pense que le destin pose sur notre route des gens, des situations que l'on doit rencontrer pour avancer sur notre chemin, pour évoluer et se construire! Il faut alors prendre ces rencontres de voyages comme des messagers, et les vivres pleinement!

J'ai un jour réalisé que pour rencontrer mon homme idéal (oui, j'ai en tête la liste de tous les critères que je recherche, et finalement plus j'avance et plus cette liste s'affine et se réduit).

Bref pour trouver sa moitié, il faut se rendre disponible et s'ouvrir, mais surtout il faut continuer de faire ce que l'on aime, en continuant d'apprendre, de sortir, de se cultiver dans les domaines qui nous passionnent...

Je suis convaincue que la meilleure manière de trouver la bonne personne et de la rencontrer lorsqu'on est simplement soi-même et épanouie! 


Pour ma part c'est en voyageant que je suis le plus proche de ma véritable entité et la plus heureuse. Alors oui dans ce contexte, je risque de rencontrer d'éternels indépendants comme moi, mais je pense que le jour où je tomberai sur le bon, on se suivra au bout du monde sans hésiter et avec passion!

Je suis persuadée qu'afin de se sentir connecté à quelqu'un, il est important de pouvoir s'identifier à l'autre, d’être dans la même mouvance, et d’être en mesure de comprendre ce que l'autre vit comme qui conque!



Laissez vous surprendre



Au moment où je me suis senti le plus épanoui dans ma vie, j'ai naturellement ouvert mon cœur, et alors comme par magie une personne exceptionnelle s'est présentée sur mon chemin, avec lui j'ai partagé des aventures très fortes.

Alors oui, l'amour en voyage c'est compliqué, mais pas plus que toutes les autres formes d'amour, les contraintes sont juste différentes, et au final n'est ce pas parce que les difficultés sont plus inattendues que ces relations sont plus excitantes? 

N'attendez rien de particulier de vos aventures de voyages, vivez-les juste à fond. Ne laissez pas votre cœur durcir au contraire ouvrez-le, le voyage c'est aussi ça, du partage et de l'amour! Au pire vous vivrez une déception, au mieux une magnifique histoire avec ou sans lendemain quelle importance?

N'ayez pas peur de ces relations plus que d'autres, n'ayez pas peur de l'amour il peut vous tomber dessus à tout moment en France ou à l'autre bout du monde! Et d'où qu'il arrive comme le voyage l'amour donne des ailes, et plus aucune limite ne semblent insurmontables, ni même la barrière de la langue, la distance ou les jugements extérieurs ;-)

En attendant amusez-vous, ne courez pas non plus après cet amour, acceptez simplement ces rencontres et ces histoires comme partie intégrante de votre expérience et de votre chemin de progression personnelle et surtout admirez-en la beauté comme un beau paysage!


Kiss & Love









5 commentaires:

  1. J'adore !! j'adore ton écriture, ton humour, ton savoir vivre.. libre, zen, sans peur, ni lendemain !!
    Bravo pour ton article, bravo pour avoir oser aller à l'aventure...
    Tu es celle que je ne suis pas, mais que j'admire... car je sais au fond de moi que tu as choisi le bon chemin, celui que je n'ai jamais osé prendre... à tord sans doute !!! kiss Laurence L

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Laurence pour ce message adorable, ça me touche énormément <3
      L'importance c'est de ne jamais avoir de regrets et de toujours aller de l'avant plein de belles choses sont à venir!!! Et sache que si certain comme toi m'admire pour le courage que j'ai eu de suivre des rêves qui auraient pu être les leurs, (d'une il n'est jamais trop tard) mais surtout sache qu'il m'arrive également d'envier des gens qui vivent des expériences que je ne vivrais peut-être jamais... En effet, c'est le jeu de la vie que d’accepter qu'elle n'est qu'une question de choix. On ne peut pas tout faire et tout avoir, et il est important de réaliser ce que l'on possède aujourd'hui! Savoir apprécier les choses à leur juste valeur est un art! L'eau n'est pas toujours plus bleue ailleurs ;-) Il suffit parfois juste d'observer la beauté de sa propre vie d'un œil extérieur ;-) Kiss & love

      Supprimer
  2. J'me suis bien reconnu dans cet article =)

    RépondreSupprimer
  3. Pour le coup, là c'est moi qui me suis reconnue dans ton article ! :) Pareil que toi, lorsque j'ai commencé à voyager j'ai eu l'impression de redevenir une ado niveau histoires de cœur, surtout que depuis mes 18 ans, j'étais en couple pendant 8 ans... C'est fou ce que j'ai pu vivre comme belles histoires depuis. =D Du coup ça me donne bien envie d'échanger sur le sujet avec toi à WAT18...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On en a des sujets sur lesquels échanger, on vas pas s'ennuyer au WAT ;-p

      Supprimer

Pour cela pensez à renseigner votre identité (sous forme de pseudo si vous préférez) en sélectionnant Nom/URL dans le champ commentaire.
Cela vous donnera la possibilité de partager votre site si vous en avez un :-) autrement vous n'aurez qu'à renseigner votre Nom.

Les commentaires étant modérés, ne vous inquiétez pas si ils n'apparaissent pas immédiatement.

Merci