19 juil. 2017

Mes 15 conseils pour progresser sérieusement en anglais

Après 3 ans de voyage en pays anglophones (Angleterre, Australie et Nouvelle Zélande) je suis désormais bilingue! Pourtant croyez moi ce n'était pas gagné vu mon niveau de départ!
L'apprentissage en immersion fut pour moi une révélation, et aujourd'hui je suis heureuse et fière d'avoir atteint un tel niveau.


Pour être franche ce ne fut pas facile tous les jours, il faut être patient et impliqué, et surtout éviter certains pièges, mais le jeu en vaut la richesse, alors si comme moi, malgré un niveau inexistant vous avez vraiment envie de progresser, voici quelques conseils.

Complexée de ne pas parler un mot d'anglais (je n'exagère vraiment pas), je me suis rendue en Australie avec la détermination de rentrer bilingue, et je m'en suis donné les moyens!
Durant mon voyage j'ai rencontré des français qui après un an à l'étranger ne parlaient que très mal anglais oui oui... c'est alors que j'ai compris qu'il me fallait prendre les devants et rester concentrer sur mon but premier, voici alors mes astuces:


    1. Éviter les français 

 

Ce conseil est le plus important, je vous recommande de les éviter pendant au moins les 6 premiers mois et plus si c'est possible, je fus intransigeante sur ça toute ma première année! 
Ceci peut paraître arrogant ou dur mais croyez moi cela fait toute le différence, au final les français que j'ai rencontré incapables de parler anglais correctement après un an, font partie de ceux qui sont restés entourés de français, ils ont travaillé dans des équipes françaises, voyagé entre français, fait la fête entre français... etc
Ok c'est plus facile de se tourner vers ce que l'on connait déjà, c'est rassurant surtout au début lorsqu'on ne parle pas anglais (bon je ne dis pas qu'il faut fuir chaque français, j'ai évidement pris des conseils au prés d'eux au début, mais je m'en suis très vite éloignée).
Donc si vous voulez progresser en anglais, s’entourer de français est la pire des erreurs, cela paraît logique mais attention si vous ne vous faites pas violence dés le début, c'est un cercle vicieux duquel vous aurez du mal à sortir, car la communauté française est très importante dans ces pays, et les réseaux s'élargissent vite!
Alors sortez de votre zone de confort, vous verrez au final c'est un peu dur au début mais après, ça va tout seul et vous allez observer votre anglais progresser à toute allure.


    2. Partir seul 

 

Ce conseil rejoint le premier, car en effet en partant entre français vous emmenez votre zone de confort avec vous. Vous allez pouvoir parler votre langue maternelle tout le temps, et pour peu que l'autre personne soit meilleure que vous en anglais, vous risquez de vous laisser guider et la laisser parler pour vous, par conséquent vous allez retarder votre propre progression.

Cela n’empêche pas de partir à deux (ou plus) mais alors vous devez être vigilant, essayer de vous séparer le plus possible, faire vos démarches séparément, trouver des boulots différents, et faire des rencontres chacun de votre coté. Dans la mesure du possible prévoyez de ne pas passer tout votre séjour linguistique ensemble et de prendre des routes différentes à un moment donné!
Dites vous que c'est une bonne manière pour commencer en douceur, mais prenez votre envol seul dès que possible.

 

     3. Oser parler et faire des erreurs

 


Ne vous laissez pas décourager, et ne vous comparez pas, si vous suivez le premier conseil vous aurez moins tendance à vous comparer, et personne ne vous jugera (le français et très jugeur, surtout envers ses compatriotes, cela peut vous créer des blocages, alors vraiment fuyez-les, du moins le temps de prendre confiance) Et surtout acceptez d'avoir un accent français (c'est sexy, puis vous le corrigerez plus tard, perso je l'ai gardé, ça m'aide à chopper de beaux étrangers ;-p).


Donc dés que vous avez l’occasion de vous exprimer allez y, les gens sont indulgents et patients, l'important c'est de vous faire comprendre, même si il vous faut user le langage des mains ou mettre en avant vos talents d'acteur lol n'hésitez pas! S'exprimer et parler est le meilleur moyen d'apprendre et de prendre confiance, alors n'attendez pas d’être bon pour vous lancer!

 

      4. Vivre en immersion


Je conseil pour vraiment faire évoluer son anglais de vivre en immersion dans un autre pays et si possible au sein d'une famille anglophone.
C'est ce que j'ai fait dès les premiers mois, et cela m'a vraiment aidé. J'ai passé 4 mois au sein d'une famille australienne en tant que fille au pair, et mon anglais a décollé de manière incroyable. 
Vivre avec des enfants est un excellent moyen d'apprendre, ils ont un anglais basique, utilisent des mots simples et ne perdent pas patience à répéter 15 fois la même chose si il faut! (Je vous conseille donc de les choisir en age de parler ;-) évitez les nouveaux nés quoi).
Et sinon prenez en considération tout ce qui est woofing, helpx et ce genre de concept où vous travaillez en échange de logement au sein d'une famille, c'est parfait pour débuter, et surtout c'est un bon moyen d'économiser de l'argent lorsque votre niveau d'anglais ne vous offre pas encore l'assurance de trouver un emploi.


    5. Prendre des cours d'anglais


Je sais que tout le monde n'est pas pour car ça coûte de l'argent, mais je pense que c'est un bon investissement. J'ai moi même suivi 2 mois de cours en école spécialisée (1mois à Liverpool avant de partir et 1 mois à Melbourne à mon arrivé) et cela m'a vraiment aidé! 
Personnellement j'avais besoin de ça car je n'avais même pas les bases scolaires, j'ai donc mis de l'argent de coté spécialement pour ça et je ne regrette vraiment pas cet investissement.

Ces écoles sont chères mais l'enseignement y est bien, à l’opposer de ce que vous avez connu en France où l'enseignement linguistique n'est selon moi pas très adapté et efficace. 
Dans ces structures les langues sont enseignées de manière ludique et on se prend vite au jeu, l'apprentissage devient alors un plaisir!

Cela m'a permit de démarrer avec de bonnes bases, aussi bien de parlés, que d’écrits, ce qui est important, cela m'a permit de mieux comprendre et de développer des automatismes plus rapidement.
Cela m'a aussi aidé à m'intégrer plus facilement dans cette nouvelle vie, de rencontrer des gens super sympas dans une bonne ambiance, et de pouvoir pratiquer progressivement avec des gens de mon niveau, ce qui est plus facile et moins complexant, le tout encadré par des professeurs anglophones.
A la suite des cours, parallèlement à l'apprentissage dans la vie du quotidien j'ai continué à étudier de moi même et cela m'a fait progresser beaucoup plus vite.

Et si vous n'avez vraiment pas les moyens, il existe d'autres alternatives sûrement moins performantes mais malgré tout bénéfiques, comme des échanges de langages, avec des anglophones qui veulent apprendre le français, ou encore des séances de conversation ou des écoles gratuites. Pour prolonger mon apprentissage, j'ai alors rencontré une anglaise via un réseau d'échange de langue, avec qui on se rencontrait plusieurs fois par semaines pour discuter, et à qui je pouvez poser toute mes questions. J'ai également trouver une école gratuite à Melbourne qui forme les professeurs (10h/semaine), et suivi des séances organisées de conversation à la bibliothèque.



    6.  Mater les séries et film en vo (sous titrés anglais)


On ne le dit jamais assez mais vraiment ça marche!! il faut commencer par regarder des trucs que vous avez déjà vus, ou bien des films avec des histoires faciles à suivre même sans les dialogues. Vous verrez c'est simple, et réellement petit à petit vous avez l'impression d'apprendre sans vous en rendre compte, c'est géniale!

Au début j'avais pour habitude de prendre des notes et de mettre pause pour analyser ce que les personnages disaient (bon vous n'êtes pas obligés d'aller jusque là hein) maintenant je comprend tout de manière fluide, et même s'il reste des mots que je ne connais pas ça ne m’empêche pas de suivre le film. Je vous conseille de rajouter les sous titres anglais car cela aide vraiment à comprendre surtout lorsque les personnages parlent vite. Lire en même temps va vous permettre de travailler l'oreille et le visuel en même temps et puis il y a des mots que vous connaissez mais que vous ne reconnaissez pas forcément suivant la prononciation, c'est un bon moyen de ne pas les rater.

Et lorsque vous trouvez des bons plans foncez au cinéma! (en plus en Australie tu peux boire du vin au ciné, rien que pour ça ça vaut le coup lol)



    7. Lire en anglais


Une fois que vous serez un peu plus à l'aise je vous conseil de lire en anglais le maximum, j'ai commencé par lire des livres pour enfants (être au pair m'a aidé, et franchement il y en a des vraiment sympas), puis petit à petit j'ai pu faire évoluer mes lectures! Je vous invite à traîner un peu dans les bibliothèques, surtout que c'est gratuit d'obtenir un abonnement et d'emprunter des livres dans la plupart des pays anglophones, ce n'est pas trop cool? 
Et sinon vous pouvez aussi lire tout ce qui est magazines et articles en ligne, pour vous motiver essayez de lire des choses qui vous intéressent vraiment!




    8.  Tenir un carnet de vocabulaire 


Surtout au début car vous allez apprendre 1000 mots par jour, votre cerveau va bouillonner constamment. Sachant que les mots ont besoin d’être entendus et utilisés plusieurs fois avant d’être intégrés, les écrire dans un carnet aide à les mémoriser! 

J'avais pour habitude d'écrire dans mon smartphone au fur et à mesure de la journée les mots que j'avais appris, ceux sur lequel j'avais buté ou ceux que j'avais cherchés dans mes conversations. Ensuite tous les soirs au calme je les copiais sur mon carnet en cherchant la définition et vérifiant l'orthographe. Il y a des mots que j'ai notés plusieurs fois car plus durs à intégrer, et en relisant mon carnet de temps en temps j'en prenais conscience et décidais d'utiliser plus ce mot pour le mémoriser.

Ce rituel m'a réellement aidé, je l'ai laissé tomber doucement lorsque je n'en ai plus ressenti le besoin, en gardant juste une petite liste que je renouvelle constamment dans mon téléphone.


    9. S'entrainer sur Duolinguo


C'est un site ludique qui permet de s'entrainer sur l'écriture, le parler , la lecture, la grammaire, la conjugaison, le vocabulaire...ect 
C'est très complet et plutôt amusant. Cela prend quelques minutes par jour, on peu suivre ses marges de progression et c'est un bon outil à utiliser en parallèle de la vie quotidienne.
Je pense qu'il est important lors de son apprentissage de ne pas négliger tout l'aspect théorique, (grammaire, orthographe...) et de ne pas favoriser que le parler. De plus tout cela aide à comprendre, à se corriger et à enregistrer les choses plus solidement.


    10. Se trouver un compagnon anglophone


Ce fut le premier conseil de mon père "trouve toi un mec" lol qui l'eut cru... mais il avait raison c'est l'une des meilleure manière pour progresser.

D'ailleurs je conseil l'utilisation de Tinder en voyage, c'est juste parfait pour rencontrer des locaux, et pratiquer votre anglais. Même si de cela ne découle pas sur une romantique histoire d'amour (entre nous il y a peu de chance), mais on est là pour expérimenter et s'amuser aussi non? puis j'ai envie de dire que sous prétexte de l'apprentissage de la langue tout est toléré ;-) alors ne soyez pas timide! Plus sérieusement, le temps d'un rendez vous et d'un verre vous aurez déjà gagné une heure de conversation (sans compter que c'est un excellent moyen de découvrir des lieux sympa) et rien que de chatter en ligne est un bon moyen de s'entraîner!



    11. Travailler pas seulement pour gagner de l'argent


Et oui se trouver un travail, où l'on n'a pas le choix, où l'on doit comprendre vite et se débrouiller pour se faire comprendre, est un bon moyen de sortir de sa zone de confort et de progresser vite.
Même si le travail est motivé par l'argent, en voyage linguistique il a aussi pour but et conséquence l’apprentissage de la langue! On peut alors plus facilement accepter toutes sortes de job. Rien que le processus de recherche est un enseignement supplémentaire. Durant mon séjour, j'ai essayé de valoriser les jobs de communication ou en équipe, pour me forcer à parler.


   12. Varier les expériences

 

Et oui si vous voulez diversifier et enrichir votre vocabulaire rien de mieux que de fréquenter différents univers, et vivre de nouvelles expériences. Pour ma part j'ai par exemple essayé de travailler dans plusieurs secteurs d'activité, de fréquenter des gens de milieux et d'age divers, j'ai tenté des loisirs variés, me suis forcé à tester de nouvelles choses. Votre curiosité est une alliée dans votre enrichissement linguistique.


   13. Boire un coup

 

Car l'alcool ça désinhibe et ça permet de surmonter cette peur de parler et de faire des erreurs, c'est bien connu avec un coup dans le nez on se sent tout à coup capable de parler n'importe quelle langue (même le chinois). Alors soyons honnête cela ne va pas vraiment vous faire progresser (ce serait connu si l'alcool augmentait les facultés...lol)  mais ça peut permettre de vous donner confiance et surtout de vous démontrer qu'il vaut mieux parler au risque de faire des erreurs que se bloquer, et au final si vous parvenez à avoir des conversations philosophiques en anglais et que les gens vous comprennent lorsque vous êtes bourré vous avez toutes vos chances quand vous ne l’êtes pas ;-)




   

   14. demandez aux gens de vous corriger


Malheureusement les anglophones ne vont généralement pas vous corriger si vous ne leur demandez pas. Dans la mesure où ils vous comprennent ils s'en fichent, mais du coup leur tolérance n'est pas toujours d'une grande aide. J'ai fais la même erreurs pendant des mois, voir des années avant que quelqu'un me le dise et que je réalise avec stupéfaction que ce que je pensais acquis et juste depuis ne l'était en fait pas!!! j'aime lorsque l'on me corrige c'est souvent des erreurs que je ne refais pas car cela me marque. Évidement il ne faut pas que ce soit tout le temps et sur tout, car sinon cela peut être décourageant et vous complexer, mais au moins sur les grosses fautes où celles que vous ne cessez de répéter.



   15. Sortir de sa zone de confort


Ce sera mon dernier conseil, j'en ai déjà parlé mais c'est hors de sa zone de confort que l'on commence à vivre et à apprendre, alors sortez en le plus possible, ne choisissez pas la facilité, elle est ennuyeuse et ne vous apportera pas autant croyez moi!
Et puis franchement de quoi avez vous peur vous avez déjà fait le plus dur qui est de partir, alors plus rien ne devrait vous faire peur, vous en êtes capable!!! 

Speak & Love



 Liens utiles

étudier gratuitement

Vivre en immersion

Rencontrer du monde

Livres utiles
 Iladi (livre du dialogue) , guide de conversation Lonely planète

Applications de traduction
 Reverso context, google translate, dict.cc (fonctionne sans connexion)






7 commentaires:

  1. Mon copain Américain est prof d'anglais. Ça aide pas mal!! Je confirme que c'est parfait pour progresser! Mais j'avais déjà un très bon niveau avant de le rencontrer. Ce qui m'a aidé le plus: regarder des vidéos youtube & OSER s'exprimer en anglais!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon en plus si le copain est prof d'anglais là c'est le jackpot ;-)

      Supprimer
  2. Le mec anglais c'est vraiment le meilleur moyen pour progresser, je suis bien d'accord :)

    RépondreSupprimer
  3. Bon article! Anglais indispensable quand on voyage, 95% des gens que j'ai rencontré sur la route parlaient anglais et pas du tout français! Et j'approuve, les films et séries en VOST, super efficace!

    Juste un petit détail, on peut partager ton article sur FB, Pinterest, Google Plus... Mais moi je voulais retweeter :) Ca serait cool si tu pouvais ajouter un bouton twitter! Du coup je retweete "manuellement"!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello, merci pour ton commentaire, et ton retweet manuel :-) il est vrai que je n'utilise absolument pas tweeter, mais je vais me pencher sur la question de rajouter un bouton de partage tu as raison!

      Supprimer
  4. Hello,

    Merci pour ces infos : )
    Je suis bien d'accord qu'avoir un copain Anglophone serait le top...mais encore faut-il le trouver : )
    ( j'en rêverai :D)

    Et Je confirme Duolingo c'est top pour s'y mettre aussi et se motiver à progresser

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lol c'est vrai que ça ne se décide pas forcément mais déjà en suivant le conseil 1,2 et 4 ça peut aider ;-) en attendant profite à fond et essaye de rencontrer le plus d'anglophone possible, et qui sait...

      Supprimer

Pour cela pensez à renseigner votre identité (sous forme de pseudo si vous préférez) en sélectionnant Nom/URL dans le champ commentaire.
Cela vous donnera la possibilité de partager votre site si vous en avez un :-) autrement vous n'aurez qu'à renseigner votre Nom.

Les commentaires étant modérés, ne vous inquiétez pas si ils n'apparaissent pas immédiatement.

Merci